Les bleus d’mémoire

Les bleus d’mémoire

retour à Presque 40 ans de blues
  1. durée: 3:45

Le soleil passe, en d’sous du store
Pis moé j’me tasse, j’me tasse l’aute bord

Le soleil monte, en d’sous du store
Mes mains rencontre, rencontre encore

Y’a une fille qui dort, et puis qui s’gratte
La j’ai les bleus, le bleus d’hier
Y’a une fille qui dort, son nom méchappe
La j’ai les bleus, les bleus d’mémoire

J’étais prophète, jusqu’a minuit
J’étais poète, poète maudit
Y doit rendu, pas loin midi
Ch’u pas tout seul, tout seul ici

Y’a une fille qui dort, et puis qui s’gratte
La j’ai les bleus, le bleus d’hier
Y’a une fille qui dort, son nom méchappe
La j’ai les bleus, les bleus d’mémoire

J’étais prophète, jusqu’a minuit
J’étais poète, poète maudit
Y doit rendu, pas loin midi
Ch’u pas tout seul, tout seul ici

Y’a une fille qui dort, et puis qui s’gratte
La j’ai les bleus, le bleus d’hier
Y’a une fille qui dort, son nom méchappe
La j’ai les bleus, les bleus d’mémoire
Wooo la j’ai les bleus
La j’ai les bleus, La j’ai les bleus
les bleus d’mémoire, Les bleus d’mémoire